Alfred du Grand Prix

alfredfb

Novembre 1973. De retour de Lucca avec l’accord des organisateurs transalpins de s’inspirer d’eux pour créer un salon international de la bande dessinée à Angoulême, Francis Groux, Jean Mardikian et Claude Moliterni choisissent d’installer leur manifestation lors de la dernière semaine de janvier. C’est le célèbre pingouin Alfred, d’Alain Saint-Ogan, qui sert de distinction. Chaque lauréat se voit alors remettre une petite statue à l’effigie du personnage.

alfred

Alain Saint-Ogan, qui n’avait pas pu faire le déplacement en raison de problèmes de santé, il recevra un livre d’or où l’ensemble des auteurs présents lui rendent hommage. Un beau cadeau pour le président d’honneur du salon, quelques mois avant sa disparition le 22 juin 1974. Mais avec Alfred, son ombre planera longtemps sur Angoulême…

En 1989, les prix sont rebaptisés les « Alph-Art », une référence à l’album Tintin et l’Alph-Art inachevé par Hergé. En 2007, le président Lewis Trondheim crée le « Fauve », nouvelle mascotte du festival, qui conduit à appeler le meilleur album le « Fauve d’or » à partir de 2008. Tous les prix officiels deviennent ensuite des « Fauves d’Angoulême » à partir de 2010.

fauve

( sources : CASE DÉPART & WIKIPÉDIA)


Voir l’hommage que nous rendons à Alain Saint-Ogan avec Isabelle et Yustriker : http://zigpucealfred.baylot.org/

blogzpa

Et la page Facebook des Amis de Zig, Puce et Alfred : https://www.facebook.com/zig.puce.alfred

zigpucealfredfacebook

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :