Je me souviens de Zig et Puce et de quelques autres

zpa

« Cette autobiographie est celle d’un homme qui a toujours eu la passion du dessin, de «ce qui se tire, ce qui s’imprime». Alain Saint-Ogan ((1885-1974) relate ici le Paris de son enfance, lorsque, à l’âge de douze ans, il rédigea et dessina entirement ses premiers journaux, L’Écho d’Auteuil et le Journal des Deux Mondes. En 1925, il créa les personnages de Zig et Puce et du célèbre pingouin Alfred (sacré fétiche national, aussitôt adopté par Joséphine Baker, Mistinguett, Yvonne Printemps…). Outre la bande dessinée, il collabora aussi à de nombreux journaux, Dimanche illustré,Le Matin, Le Petit Parisien, anima une émission radiophonique et produisit des émissions télévisées.

Alain Saint-Ogan passe pour être l’inventeur de la bande dessinée française. Il est toujours reconnu comme un maître. »

ALAIN SAINT-OGAN
Je me souviens de Zig et Puce et de quelques autres
Première parution en 1961

Préface de José-Louis Bocquet
Collection La petite vermillon (n° 281), La Table Ronde
Parution : 10-01-2008

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :