Monsieur Poche vs Achille Talon

MonsieurPoche achilletalon

Sur un autre article vous avez pu lire comment dans les années 60, alors que Alain St-Ogan commence à être un peu oublié, le dessinateur et scénariste GREG, qui l’admire, lui propose alors avec succès que tous deux reprennent en collaboration de nouvelles aventures de ZIG et PUCE pour le journal TINTIN ainsi que Monsieur POCHE pour PILOTE. La résurrection de Monsieur POCHE ne verra pas le jour mais donnera naissance à ACHILLE TALON, Goscinny (rédacteur en chef de Pilote) trouvant le personnage trop daté.

Flagrant la ressemblance ! Et Talon aura son style qui s’imposera au fur et à mesure, on ne le regrette pas !

Extrait d’une entrevue de Michel Greg par Hugues DAYEZ :

– En 1963, vous créez Achille Talon dans les pages de “Pilote”. Le fait que ce soit dans “Pilote” n’est, je suppose, pas un hasard. »

– « Non, il fallait que je sois quelque part dans “Pilote”, ça c’est certain. Mais en ce qui concerne la genèse de Talon, il faut se souvenir que j’avais repris “Zig et Puce”. »

-« Pourquoi cette reprise ? »

– « Pour une raison toute simple : la sympathie, et même plus, que j’éprouvais pour leur créateur, Alain St Ogan. Dans les années 1960, St Ogan n’avait plus rien. Il était infirme. Et quand j’ai repris ses personnages, je lui donnais 25 % des bénéfices de ce que je produisais. J’étais très heureux de travailler avec lui, parce que “Zig et Puce” avait été un grand mythe. Un mythe qu’il a un petit peu laissé partir par paresse. Au fond, Hergé n’était pas plus fort que St Ogan, au départ, mais à la différence de celui-ci, Hergé s’est documenté de plus en plus. Tandis que St Ogan, c’était vraiment le fantaisiste, le boulevardier parisien qui allait au bordel trois fois par semaine !

Mais à côté de “Zig et Puce”, St Ogan avait créé un personnage de gros bourgeois sentencieux et emmerdant qui s’appelait Monsieur Poche. Et je me suis dit “Au fond, on pourrait aussi relancer Monsieur Poche”. En prenant un verre avec St Ogan et Goscinny, j’ai discuté le coup, mais
Goscinny m’a fait remarquer que Monsieur Poche était un personnage trop ancré dans les années 1930 pour pouvoir être repris. “En revanche”, a-t-il ajouté, “l’idée du bourgeois outrancier, verbeux, etc… Ca c’est toujours bon. Fais-en un autre !” Et Achille Talon est venu comme ça. »

14 13

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :