ALAIN SAINT OGAN:Père de la BD européenne moderne

MERCI À PANSE QUI M’A PERMIS DE REPRENDRE CET ARTICLE DE SON BLOG

On dit souvent qu’Alain SAINT OGAN est le premier à avoir introduit le système des bulles en EUROPE. C’est inexact car les premières bulles sont apparues en France avec les PIEDS NICKELES en 1908. Toutefois Alain SAINT OGAN a donné ses lettres de noblesse à l’illustration et a permis de passer de l’histoire illustrée telles que la concevaient CHRISTOPHE  ou PINCHON pour devenir le pionnier de la Bande Dessinée française moderne.

Alain SAINT OGAN (de son vrai nom Alain Marie Joseph Paul Louis Fernand LEFEBVRE SAINT OGAN) est né  le 7 août 1895 à Colombes (Hauts-de-Seine).

aso

En 1926, la famille du jeune Alain SAINT OGAN déménage en Égypte où le père d’Alain est nommé rédacteur en chef de l’Étendard égyptien. Le séjour ne dure que 3 mois mais conforte Alain SAINT OGAN dans sa vocation de journaliste. Il participe à de nombreux journaux et est même l’unique rédacteur, illustrateur et manutentionnaire du « Journal des deux Mondes), revue tirant à 2 000 exemplaires.

Suivant les cours de l’Ecole Nationale des arts décoratifs de PARSI, il participe au Salon des humoristes en 1921.

En 1925, la direction du journal l’EXCELSIOR fait appel à lui pour compléter la dernière page de leur supplément illustré « Le Dimanche Illustré) suite à la désaffection d’un annonceur publicitaire (comme c’était arrivé à PINCHON pour BECASSINNE). SAINT OGAN imagine alors les aventures de 2 enfants nommés ZIG et PUCE. La principale innovation de ces aventures est la disparition du texte sous l’image et l’emploi systématique des phylactères déjà répandus aux U.S.A.

orig

Quelques mois plus tard, les 2 amis font la connaissance d’ALFRED le pingouin.

zpa1

 Perdus au Pole Nord, ZIG et PUCE doivent se nourrir et pour cela capture un pingouin.

« J’avais réussi à dessiner un pingouin, raconte SAINT OGAN, mais je n’ai pas eu le cœur de le tuer pour le faire passer à la casserole »

ALFRED deviendra le 3ème personnage de la série et peut être le plus populaire. En effet, on le retrouvera dans la loge de vedettes du Music Hall et même dans le cockpit de LINDBERGH lors de sa traversée de l’ATLANTIQUE !

minstinguett

(ici avec Mistinguett)

Lors des premières éditions du festival d’ANGOULÊME, les lauréats se voyaient remettre un « ALFRED » avant que celui ci soit remplacé par un « ALPH ART »

alfred

Le succès de ZIG et PUCE n’empêche pas SAINT OGAN de créer d’autres personnages :

Parmi les autres séries qu’il a créées, on peut citer :

MITOU ET TOTI

mitou

Prosper l’ours (à partir de 1933)

prosper

Monsieur Poche (à partir de 1934)

poche

TOUITOUI

touitoui

Dans les années 1940, Alain SAINT OGAN prend la direction d’une revue pour enfants, Benjamin, dans les colonnes de laquelle il publiera notamment sa série Troc et Boum. En 1948 il raconte les aventures et Cyprien et Gédéon dans la vie catholique illustrée

cyprien

Parallèlement, Alain SAINT OGAN a également créé, durant de longues années après le Seconde Guerre mondiale, un dessin d’humour quotidien à la une du Parisien libéré, animé une émission radiophonique, produit des émissions télévisées et écrit quelques livres (dont deux de souvenirs).

Dans les années 60, alors que son oeuvre commence à être un peu oubliée, il connaît une période de difficultés financières. Le dessinateur et scénariste GREG, qui l’admire, lui propose alors avec succès que tous deux reprennent en collaboration de nouvelles aventures de ZIG et PUCE pour le journal TINTIN ainsi que Monsieur POCHE pour PILOTE. La résurrection de Monsieur POCHE ne verra pas le jour mais donnera naissance à ACHILLE TALON (Voir article consacré à ACHILLE TALON sur le blog de Panse), mais ZIG et PUCE retrouveront une nouvelle jeunesse, le talent de scénariste de GREG s’alliant à un désir de respecter le graphisme d’Alain SAINT OGAN dans les 1ères aventures avant de le moderniser

greg

En 1974, peu avant sa disparition, il fut président d’honneur du premier festival d’ANGOULEME

Alain SAINT OGAN est décédé le 22 juin 1974 à Paris.

Son style graphique se rattache au style « Arts déco », privilégiant la lisibilité et l’efficacité. A ce titre il est à juste titre considéré comme l’inventeur de la « Ligne Claire » qui sera popularisée par HERGE. HERGE lui-même a toujours revendiqué l’influence qu’il a subie par la lecture des histoires d’Alain SAINT OGAN

rg

Avant Alain SAINT OGAN on parlait d’histoires illustrées », il a su créer la Bande Dessinée française

LIRE D’AUTRES ENTRÉES CONCERNANT LA B.D. SUR LE BLOG DE PANSE

Publicités

2 Réponses

  1. […] un autre article vous avez pu lire comment dans les années 60, alors que Alain St-Ogan commence à être un peu […]

  2. […] un autre article vous avez pu lire comment dans les années 60, alors que Alain St-Ogan commence à être un peu […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :