Hommage à Zig, Puce & Alfred : Là où tout à commencé

Une nouvelle BD, très « américaine » et moderne apparaît dans le Dimanche illustré du 3 mai 1925 : Zig, Puce & Alfred (Voir la collection complète ICI)

DI-250503

Dès la première planche, les premières images d’Alain Saint-Ogan en 1925 donnent le contexte de l’histoire :

ZPAASA

Ils en ont assez de ces revenus minables (nous sommes à la veille de la grande crise de 1929) et veulent partir en Amérique (USA) pour faire fortune.Toutes leurs aventures ne seront que la tentative d’atteindre ce but, tentatives presque toujours vaines.

Lorsque Greg reprend, en 1965, la série, avec tout son talent et hélas peu de reconnaissance du public

ZPAGREG

Nous sommes alors dans les 30 glorieuses, ZIg et Puce se sont embourgeoisés, et dès la première aventure, ils ont leur pavillon de banlieue. Il ressemble d’ailleurs beaucoup au pavillon qu’avaient Spirou et Fantasio à la même époque.

spirou

Lorsque j’ai fait un court hommage à Alain St-Ogan en 2010, je reprenais l’idée de ce dessinateur (nous nous retrouvons dans les années de criseS !) que Puce se sent exploité par le système, mais au lieu de vouloir faire fortune aux USA (qui représentent métaphoriquement le système ultralibéral dans ses outrances)  ils décident d’arrêter de se plaindre et de passer à l’action pour changer le monde :

ZPAFB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :